" Quand un projet vous cheville au corps, il faut trouver des clefs, ne pas rester comme un manche, ni se gratter les boutons, se faire envoyer dans les cordes, bref n’en faire qu’à sa tête ! (volutes n’y pourront rien changer !). Enfin passer tendeur de travail et remettre son ouvrage sur la table, bosser à fond, le moral en hausse, à s’exercer sans filets, d’une marche affirmée du talon à la pointe, impossible de rester sur la touche. Alors pas la peine d’en faire des caisses, soyez tout ouïe, soyons de mèche et gagnons un supplément d’âme ! "

dimanche 5 mai 2024

 mai 2024



Rendez vous futile !
 
Et oui, épisode n°2...

Et les violons du bal,
Un soir n’ont plus joué.
Sans les violons du bal,
La vie s’est arrêtée.
 
Ce sont la (440) les paroles de la chanson interprétée par Jacques Monty pour le film éponyme (les violons du bal quoi !) de Michel Drach sorti en 1974...
 
Il est né à Chezal-Benoît (j'y ai fait ma première colo comme animateur !) et il est compositeur de "Allez les Verts", l'hymne de l'équipe stéphanoise (le seul match de ma vie que j'ai été voir au stade !). Nous devions nous rencontrer !
 
Nous n'avons pas vu le film mais voici la chanson... euh voici une esthétique un peu datée mais nous espérons bien que les bals et les danses sauverons le monde : tournez les gens, tournez la terre, tournez le monde... jusqu'à l'oubli peut-être mais tournez !
 

 
Mais avant ça il nous faudra accorder nos violons.
 
Et l'outil indispensable est donc, l'accordeur, le diapason, à la fois outil, disions-nous mais également norme, fixée comme nous le savons évidemment tous, à la conférence internationale de Londres en 1953, à 440 hertz...
 
Consacrons-nous donc seulement à l'objet tiré des collections de La Maison du Violon.


Classique Mi-la-ré-sol, 4 tubes, une anche simple... Existe aussi sous forme "mono-tube" donnant le la. Existe encore sous forme "hexa-tube" pour les guitares !





Le modèle "harmonica" ou "trutone" de chez Hohner ;









 

Enfin un classique, modèle américain, je crois...













 

Tous les accords majeurs et mineurs et pas "super-justes" mais dans un minimum d'espace. Spécial voyage !








Enfin, la gamme chromatique, un modèle tout récent dans la collection ; une bague coulisse le long de l'anche et permet donc de varier la hauteur...



Ouf, la fin de l’Édito car nous nous sentons un peu... un peu...

"la"

évidemment !



Aucun commentaire: